Tour du monde de Noël, nos correspondants vous livrent une anecdote, un rituel de Noël dans leur pays

Tour du monde de Noël, nos correspondants vous livrent une anecdote, un rituel de Noël dans leur pays

Merci à tous les correspondants du réseau qui nous racontent Noël dans leur pays : autant de rituels et de festivités différents, mais un même sens de la fête et du partage.
Joyeux Noël du bout du monde !

Au Maroc

En fait, contre toute attente, les Marocains fêtent Noël. Pas tous les Marocains, bien sûr, mais en ville, à Casablanca, Rabat, à Marrakech, à Agadir ou à Tanger, ils sont de plus en plus nombreux.

Les Marocains disposaient déjà bien avant l’heure d’un « Baba Achour ».  Un personnage offrant des jouets sortis du fin fond de la mémoire populaire, mi-réel, mi- imaginaire. Une sorte de père Noël version marocaine qui leur rend visite durant la période de l’Achoura (fête religieuse) puis repart à travers le fleuve. Ainsi au Maroc comme dans tout le Maghreb, le dîner du 24 décembre est un moment particulier avec un menu soigné, plus raffiné qu’à l’ordinaire avec des plats occidentaux que l’on partagera en famille ou entre chers amis. Du copié-collé. Qui l’eût cru? »

Marie- Cécile, à Casablanca

En Grece

Avant l’arrivée de Noël, dès la fin du mois de novembre, les maisons grecques se remplissent d’odeurs divines lorsque que les familles se mettent à la préparation de biscuits de Noël ! Il existe deux variantes : les kourabiedes, des biscuits à l’amande recouverts de sucre glace, et les melomakarona, des petits gateaux moelleux au miel. Deux recettes exquises que l’ont peut aussi retrouver dans les boulangeries avant Noël.

Les rues s’illuminent, avec notamment une forme toute particulière : des bateaux, qui symbolisent la navigation vers la nouvelle vie que représente la naissance de Jesus Christ et aussi qui honorent les marins grecs. Les Grecs sont très religieux !

Enfin, la veille de Noël, les enfants vont de maison en maison pour chanter des chants de Noël, appelés “kalenda” et souvent accompagnés d’un instrument de musique tel qu’un triangle. Les enfants chantent alors une chanson traditionnelle de Noël qui inclue en général des souhaits de bonheur et prospérité destinés à la personne chez qui ils chantent !

Sophie, à Athènes

En Floride

« Etes-vous amateurs des parades de Noël ? En Floride les parades se font sur l’eau !

Tous les propriétaires de bateaux, du plus petit au plus gros, sont invités à défiler avec leur bateau décoré pour l’occasion.

Et le moins que l’on puisse dire c’est que les floridiens ne manquent ni d’idées ni d’humour.

Sur l’air de Jingle bell, le Père Noël sur son traineau tiré par des flamands roses et accompagné de ses lutins nous fait revenir en enfance.

Plus de 80 parades sont programmées chaque année du Nord au Sud de la Floride, où que vous soyez vous pourrez assister à ce spectable féérique.

La parade de Tampa, c’est une centaine de bateaux qui défileront le 15 Décembre à 18h sur la Hillsborough River, en plein centre ville ».

Delphine, à Tampa

En Californie

Pour Noël aux Etats-Unis et à San Francisco on met le paquet sur la décoration des façades Chacun y met du sien pour ramener l’esprit de Noël dans son quartier. Il y’a même des concours de décorations entre voisins, la règle étant: il y’a jamais il n’y a jamais trop de lumières!

Lucie, à San Francisco

Crédit photo : @Camille Wallet Photography

En Malaisie

Malgré ses 32 degrés et son humidité bien présente, sa population musulmane à 60%, la Malaisie fête toutes les religions y compris Noel. À partir de début décembre, tous les hôtels, centre commerciaux, halls d’immeubles, supermarchés, commerces et même les rues sont aux couleurs de Noël. On fait ses courses au son des chansons de Noël et la dernière semaine, quelles que soient leurs croyances les Malaisiens porteront le bonnet rouge et blanc et souhaiteront fièrement Merry Christmas à tout le monde !

Anne, à Kuala Lumpur

À Tahiti

Vous vous demandez sûrement comment se passe Noël à Tahiti.  Et bien le père Noël est en short et il arrive en surfant avec ses cadeaux. Il n’y a pas de neige, que des sapins en plastique mais de toutes manières on préfère décorer les palmiers 🌴. Noël au soleil c’est indéniablement quelque chose à tester !

Julie, à Papeete

En Egypte

Alors que le Sapin trône avec majesté dans toutes les maisons du monde où l’on célèbre Noël, au Caire c’est bien une autre plante qui lui vole la vedette.

Le poinsettia orne les étals des fleuristes au moment des fêtes de fin d’année, ce qui lui vaut le doux surnom d’Etoile de Noël.

Appelée en arabe (« La fille du consul »), cette fleur est de la famille de l’euphorbia pulcherrima (« la plus belle ») et nous vient d’Amérique Centrale et du sud du Mexique.

Introduite en Egypte par les français au 18ème siècle, son appellation « fille du consule » vient du fait que le Poinsettia était essentiellement planté dans les maisons des consuls français de l’époque.

Tima, au Caire

À Dubai

A Dubai, on fête Noël et on profite de son ambiance festive ! Le sapin trouve tout à fait sa place au soleil et le bonhomme de neige en bords de plage aussi! Il faut dire que la communauté « expat » est très attachée à ses traditions des fêtes de fin d’année et les « locaux », très friands d’embrasser ces nouvelles coutumes : tout le monde raffole des décorations à la « Christmas touch » très anglo-saxone – ce n’est pas pour rien que l’année 2019 aux Emirats est classée sous le signe de « la tolérance ». Alors que les shopping malls entonnent les chansons contemporaines de Noel à la Mariah Carey et regorgent de décorations à gogo, on les délaisse le temps de passer une après-midi en famille ou entres amis à la plage…à côté du bonhomme de neige « empaillé ».

Joyeuses fêtes de fin d’année et « Yalla » pour Dubai, à l’aube de l’EXPO 2020!

Violaine, à Dubai

En Côte d’Ivoire

Noël en bord de mer, au soleil avec un plateau de langoustes fraîchement pêchées, cela vous dit ? Le père Noël ivoirien vous propose sa sélection de plages, villages, parcs naturels, maquis et bars où s’enjailler pour passer des fêtes de fin d’année « douces même » !

Claire, à Abidjan

À Oman

Noël au pays des 1001 nuits…et pourquoi pas l’envisager! Les températures sont très douces et les paysages sublimes! Oman est un pays magique qui nous rappelle les histoires arabes des 1001 nuits; de Sinbad le Marin, de la reine de Saba et de l’arbre à encens – on déambule dans les forts des villages et contemplons les étoiles lors d’une nuit douce en bivouac. Traditions obligent, le Père Nöel ne se déplace pas en traineau mais en tapis volant! Très attachée à ses traditions, les Omanais ont le coeur sur la main et restent fiers de leur pays, de son histoire et de sa culture bien enracinée.

Violaine, à Mascate

À Mayotte

Fin d’année sous les tropiques !

On associe souvent Noël au froid, à la neige, aux sapins, au vin chaud et au foie gras. Mais à Mayotte, 101ème département français situé à 8 000 km de Paris au cœur de l’Océan Indien, on est loin de cette image traditionnelle des fêtes de fin d’année.

Fête chrétienne à l’origine, Noël ne se célèbre traditionnellement pas à Mayotte, dont les habitants sont à 95 % musulmans. Vous ne verrez donc pas de guirlande lumineuse orner les rues de Mamoudzou, chef-lieu de l’île. Cependant, même s’il n’est pas encore d’usage de célébrer Noël, de plus en plus de Mahorais offrent des cadeaux à leurs proches et beaucoup sortent s’amuser pour le réveillon. À défaut d’huîtres et de dinde, les Mahorais préfèrent se retrouver à la plage pour un traditionnel voulé (le barbecue local). Les pieds dans l’eau, on fait griller des mabawas (ailes de poulet), des brochettes de poisson ou de viande, accompagnés de bananes, de manioc ou de fruits à pain, et tout ça en musique bien sûr ! Un moment chaleureux entre amis ou en famille…et par 30 degrés !

Vinciane, à Mayotte

En Argentine

Le mystère de la culotte rose

En Argentine, il existe une coutume qui est de s’offrir entre femmes une culotte rose, le 24 décembre au soir !

Pour certains, cela serait lié à la procréation et la fertilité. Pour d’autres, cela aurait à voir avec le troisième dimanche de l’Avent où on allumait une bougie rose comme symbole de joie que générait la venue de Jésus au monde.

Alors qu’allez-vous offrir pour Noël ?

 

Martine, à Buenos Aires

En Chine

Noël à Shanghai, est-ce vraiment magique ?

A la période de Noël ; beaucoup d’expats rentrent chez eux, mais les Chinois, eux n’ont pas de vacances. Ils ne fêtent même pas Noël ! Alors, pourquoi passer Noël à Shanghai ?

Si cette fête chrétienne n’est pas célébrée en Chine, les nombreuses églises catholiques organisent tout de même des messes de Noël comme en France.

Et si la tradition européenne n’est pas entrée dans les mœurs (la grande fête familiale de l’année, c’est le nouvel an Chinois, qui lui a lieu cette année le 24 janvier), Noël est tout de même une fête commerciale. De nombreux marchés de Noël sont présents chaque année dans tous les coins de la ville. Neige artificielle, vin chaud, Père Noël… tout est là pour se sentir chez soi ! A noter, cette année, il est possible de fêter Noel au sein de la mythique Villa Moller, un château germanique en plein cœur de Shanghai. Une occasion unique !

Les restaurants et clubs surfent aussi sur la vague, proposant des menus « spécial Noël », comme au Must Grill, des soirées spéciales comme à Mr et Mrs Bund ou bien au Bar Rouge… Et les autres ne sont pas en reste : l’hiver, c’est l’occasion rêvée pour se rendre au restaurant La Cabane, et déguster une bonne raclette, de faire du patin à glace au People Square Skating Ring ; ou bien  de faire un tour à Disney !

A défaut de fêter Noël en famille, il est possible de fêter cela avec ses amis restés sur place, en commandant un sapin et des décorations sur Taobao, une dinde aux marrons cuite ou a préparer sur de nombreux sites en ligne comme Epermarket ou Kate and Kimi.

C’est aussi l’occasion de découvrir d’autres cultures, puisque toutes les nationalités sont représentées à Shanghai. Selon les lieux, les restaurants, le menu ou les activités varieront, pour votre plus grand plaisir !  Enfin, si vous souhaitez vous éloigner de la ville, profitez de la saison pour découvrir les sources d’eau chaud en périphérie de Shanghai, près de Moganshan ou à Nankin.

A Shanghai, Noël, c’est vraiment spécial !

Gaelle, à Shanghaï

Au Vietnam

Joyeux Noël du Vietnam !
Bien que nous retrouvons les traditionnels sapins et décorations, seulement 7% des vietnamiens sont catholiques. Le soir du 24 décembre, ils se retrouvent en famille autour d’un repas. Dans les 2 grandes villes du pays, Ho Chi Minh et Hanoi, un peu avant minuit, les fidèles se retrouvent sur le parvis des cathédrales. Une messe est même célébrée en français.
Au Vietnam, nous attendons surtout avec impatience la fête du Têt qui aura lieu cette année le 25 janvier. Elle célèbre le Nouvel an viet. C’est un événement très important et attendu avec impatience par tous les habitants du pays.

Phoebe d’Hanoi et Ludivine d’Ho Chi Minh

En Nouvelle Zélande

Le premier Noël en Nouvelle-Zélande a été célébré en 1640 par l’équipage d’Abel Tasman. Aujourd’hui, la tradition demeure mais elle a un peu évolué ! Les kiwis célèbrent cette fête autour d’un barbecue sur la plage, en famille ou entre amis, avec en dessert la fameuse Pavlova. L’arbre traditionnel ici, c’est le Pohutukawa, il fleurit pendant une courte période aux alentours de Noël. Le plus ancien est au Cap Reinga, on pense qu’il a aux alentours de 800 ans et il est célèbre dans la mythologie Maori pour garder la grotte sacrée par laquelle les esprits passent dans l’autre monde. Alors qu’attendez-vous pour passer votre prochain Noël chez nous ?

Meri Kirihimete ! Joyeux Noël !

Noëlie, à Wellington

En Inde

Où célébrer Noël en Inde ? Pondichery, Mumbai, Kolkata, Cochin, Goa, le Nagaland, avec une population majoritairement catholique s’illuminent de mille feux pendant Noël !
Ces régions encensent l’évènement comme nulle part ailleurs !

Vous pourrez assister à des messes de Noël dans la plupart des églises et des cathédrales.

Les enfants portent des bougies et vont à la rencontre des habitants dans les maisons de leur quartier en groupes, en chantant des chants de Noël.

Des scènes de la Nativité peuvent être vues autour des églises éclairées par des lumières très colorées. Le ciel se pare ensuite de mille couleurs à la nuit tombée pendant les feux d’artifices.

Vous pourrez vous régaler de plats traditionnels élaborés pour Noël comme le Neyyappam, le Kappa et le biryani, préparés avec du vin fait maison et, bien sûr le succulent gâteau de prunes.

Certaines familles de pêcheurs sortent même en mer dans leurs bateaux pour célébrer Noël ensemble.
Des quartiers entiers sont illuminés et l’atmosphère de fête est omniprésente !

Julie, à New Delhi

À Cuba

Bien loin des lumières des Noël et des papa Noel, de la bûche et du sapin avec les guirlandes, Cuba ne célèbre pas cette fête avec les paillettes mais à leur façon, avec de la joie, beaucoup de musique et pourquoi pas une bouteille de rhum ambré. Mon premier 24 décembre à La Havane, je mets le pied dehors et quelle frustration de ne pas voir de beaux sapins, ni de neige, ni de lumières dans les rues. Mais je comprends vite que la fête se passe surtout en famille et entre voisins. La tradition veut que la « mission Noel » est avant tout de réserver sa pierna, un morceau du porc que les familles cuisinent pour le 24 décembre au soir, dans l’idéal, mariné depuis la veille. Les chanceux, et ceux qui ont un peu plus les moyens, achèteront un cochon entier. Dans le repas, il est aussi prévu d’accompagner cet animal avec du riz morro (haricots noir), des tostones (bananes frites), des tamales (maïs), et du yuca con morro (manioc à l’ail). Et surtout ne pas oublier le rhum et les bières qui accompagnent l’ensemble jusqu’au bout de la nuit! Plus tard dans la soirée, c’est le moment de la gozadera, de la fête dans les rues des différents quartiers où tous les voisins se rassemblent autour d’une enceinte, émanant musique cubaine dont de la salsa et du reggaeton. Dans certains quartiers, une personne aura l’idée d’installer une table et 4 chaises pour s’affronter au jeu de dominos, jeu favoris des Cubains. Bien loin des lumières de nos villes en France, je n’ai pas regretté ce moment de fête, de danse et de chaleur, très convivial et musical!! Un grand moment surtout de partage et de bonheur

Anaïs, à La Havane

Au Japon

Au Japon, le jour de Noël n’est pas reconnu comme un jour férié. les Japonais ne voient pas Noël comme une célébration religieuse ni comme l’occasion de s’offrir des cadeaux et de passer du temps en famille, mais plutôt comme un évènement joyeux et romantique. En revanche ce qui frappe tout voyageurs qui vient à Tokyo c’est la présence incroyable de décorations de Noël partout dans la ville.  Il y énormément d’évènements festifs à ne pas manquer à Tokyo. Les marchés de Noël s’imposent dans toute la ville chacun avec leur spécificité, leurs cabanons en bois, leur échoppe pour déguster un vin chaud en écoutant les chants de Noël traditionnels. Des illuminations exceptionnelles sont aussi organisées dans les 4 coins de la ville. Les Tokyoites raffolent de ces moments romantiques et festifs, ils prennent beaucoup de plaisir à se prendre en photos devant ces décorations.

Une fois la magie de Noël passée, place a la plus grande fête de l’année, le réveillon de nouvel an ! S’en suivent trois jours ou chacun rentre dans sa famille et où le pays est à l’arrêt. Le sujet de toutes les discussions sera certainement le prochain grand événement qu’attend le pays : les JO de 2020 !!!

Charlotte, à Tokyo

En Australie

En Australie, comme dans tout l’hémisphère sud, Noël se fête au soleil ! Ici, pas de réveillon le 24 décembre mais on se retrouve en famille le 25 décembre. Il est commun d’aller passer la journée à la plage ce jour-là, et pas de débat sur le menu de Noël : c’est barbecue !

Fiona, à Brisbane

Au Sri Lanka

On peut dire que la magie de Noël prend tout son sens au Sri-Lanka. Dans cette île merveilleuse à majorité bouddhiste qui compte simplement 6,2% de catholiques, l’ensemble de la population, peu importante son ethnie ou sa religion, a pris l’habitude de célébrer ce moment de joie et d’union. Il suffit de voir les décorations et les illuminations qui envahissent les rues et les magasins pour comprendre l’importance que revêt ce moment. Dans un pays qui a connu récemment des moments difficiles, Noël est une bénédiction. L’esprit de Noël au soleil n’a pas son pareil !

Olivier, à Colombo

En Corée

Si les rues de Séoul et de toutes les grandes villes du pays se parent de magnifiques décorations et d’illuminations dès le début du mois de décembre, le réveillon et le jour de Noël en Corée sont avant tout l’occasion d’une pause romantique pour les couples. Aussi, si vous voulez allez au restaurant le 24 ou le 25 décembre, pensez à réserver en avance et ne soyez pas surpris si vous êtes entourés de couples comme un soir de Saint Valentin. La Corée comptant la plus grande proportion de Chrétiens en Asie (plus de 30% de la population), le 25 décembre est un jour férié, pendant lequel les couples (souvent habillés en couple-look, c’est à dire avec la même tenue) sortent faire du shopping main dans la main dans les quartiers commerçants (tel que dans le quartier de Myeong-dong à Seoul) ou vont profiter des animations de fin d’année, comme de la patinoire installée sur Seoul Plaza devant l’Hôtel de ville de la capitale, ou du Festival du Sapin de Noël à Busan. Quant aux célibataires, il se retrouvent généralement entre amis ou fuient tout simplement les centres des villes bondés pour se reposer chez eux.

Marieke, à Séoul

En France

À Paris

Tout le monde identifie la bûche de Noël comme un dessert, mais saviez-vous que la bûche de Noël est tout autre ? Depuis des siècles, la bûche de Noël est une tradition française. A chaque Noël, les familles choisissaient avec soin une véritable bûche de bois. Après la traditionnelle messe de minuit, la bûche était déposée dans la cheminée, et se consommait jusqu’au lendemain. Par la suite, et en guise de protection de leur foyer, les familles conservaient les cendres de la bûche jusqu’au Noël prochain. Ce n’est que bien plus tard, dans les années 40, que le dessert « bûche de Noël » fit son apparition.

Elisa, à Paris

À Lyon

La magie de Noël à Lyon Après les festivités du 8 Décembre (fête des lumières)allez flâner dans les allées lumineuses du marché de Noël, savourez vin chaud et autres spécialités lyonnaises. Sans oublier les superbes messes à la Cathédrale Saint Jean et à la Basilique de Fourvière. Joyeux Noël à tous !!

Delphine, à Lyon



Loading...