La Floride aime les Tortues

La Floride aime les Tortues

Avec ses 1700 kms de plages, la Floride est l’endroit parfait pour observer la faune marine. Du 1er Mai au 31 Octobre c’est en particulier le lieu préféré des tortues de mer pour venir pondre leurs œufs, puisque 90% des nidifications qui ont lieu aux États-Unis d’Amérique se font sur les plages de Floride.

Une histoire de famille

La tortue femelle, qui passe la majorité de sa vie dans l’eau, en sort la nuit, au calme, creuse un trou et pond de 100 à 150 œufs à chaque ponte. Durant la saison, elle peut faire de 3 à 8 nids. Après 45 à 70 jours de gestation, les petites tortues sortent de leur coquille, toujours de nuit, et se dirigent vers l’océan, guidées par le reflet de la lune sur l’eau.

Si les tortues ont toujours eu des prédateurs naturels, principalement les oiseaux pour les bébés et les requins pour les plus grosses, elles sont de plus en plus en danger, principalement à cause de la pollution des océans et l’urbanisation des côtes. En effet la tortue revient pondre sur son lieu de naissance depuis des générations, mais la plage de son arrière grand-mère a grandement changé sous la main de l’homme ! On estime aujourd’hui que seulement 1 naissance sur 1000 reviendra pondre, il faut donc tout mettre en œuvre pour lui faciliter la tâche.

Tout le monde est concerné

Pour cela la Floride déploie les grands moyens et se sent grandement concernée par la survie de l’espèce.

Dès Avril, juste après la grosse saison touristique de Mars, c’est opération nettoyage des plages avec des centaines de bénévoles. Il est d’ailleurs facile d’y participer, les associations publient le calendrier sur leurs sites.

Ensuite des panneaux rappellent sur chaque plage les règles de base à respecter pour protéger les tortues pendant toute la période :

  • Pour commencer, les laisser tranquilles ! Ne pas intervenir durant la ponte, la naissance et la course vers l’océan des bébés tortues, ne pas non plus toucher aux nids.
  • Éviter des les désorienter et donc éteindre toutes les lampes sur la plage ou visibles de la plage, ne pas éclairer les nids ou prendre des photos. Ce n’est pas non plus le moment d’organiser une petite soirée sur la plage, les tortues aiment le calme. « Silence on pond » !
  • Tous les objets qui pourraient gêner la ponte ou l’éclosion doivent être rangés. On ne laisse pas traîner sa chaise longue, sa planche de surf ou le seau et la pelle des enfants.
  • Votre chien et votre quad ne sont pas les bienvenus (en fait ils ne sont jamais vraiment les bienvenus sur la plage ! Le premier a des plages qui lui sont réservées et le deuxième est banni sauf ceux des rangers et de la police qui sillonnent les plages pour surveiller que les consignes sont respectées).
  • Enfin même si vous êtes hyper fiers de votre château de sable et de ses douves, il va falloir le détruire et laisser un terrain plat car son ascension reviendrait à s’attaquer au Mont Blanc par sa face Nord pour les bébés tortues, et son contournement à la Diagonale des fous pour la femelle Tortue. Préparez leur une belle autoroute dégagée.

Des naissances sous haute surveillance

Pendant toute la saison, des patrouilles de rangers ou de bénévoles sillonnent les plages tous les matins juste avant le lever du soleil pour identifier les nouveaux nids. Pour une protection maximale, chaque nid est numéroté et identifié précisément. ensuite, si le lieu de ponte n’est pas trop exposé, la zone est balisée avec du ruban fluo et une pancarte rappelant l’interdiction d’y toucher (difficile de le rater), sinon les œufs sont prélevés pour être amenés en couveuse jusqu’à quelques jours de l’éclosion puis ils seront ramenés sur le lieu de ponte, et la plage mise sous haute surveillance jusqu’à l’éclosion.

Dans la journée la grande majorité des résidences et des hôtels en bord de mer possèdent des caméras de sécurité pour surveiller et protéger les nids. Gare où vous mettez vos pieds.

Car aux USA, tout le monde le sait, on ne rigole pas avec la loi et les sanctions sont bien réelles. La destruction intentionnelle ou non d’un nid est assimilé à un acte de vandalisme, puni :

  • par la loi Floridienne avec une peine de prison ferme et une amende de 100$ par œuf détruit,
  • et par l’Acte sur les espèces en danger, signé par les Etats-Unis en 1973, avec des peines de prison pouvant aller jusqu’à 1 an et une amende criminelle.

Voir sans être vus

Les associations de protection organisent des sorties nocturnes appelées « Turtles Walks », qu’il faut réserver longtemps à l’avance. Ce sont des marches très encadrées.

Sinon vous pouvez aussi laisser le choix au hasard pour voir ce spectacle de la nature. Sur les 20 kms de plages gérés par l’Aquarium de Clearwater près de Tampa, environ 700 nids sont référencés à chaque saison. Comme me disait le gérant d’un petit motel paradisiaque sur la plage, vous pouvez venir pour le week-end et passer quelques heures de votre nuit à scruter les étoiles et la plage. Peut-être que la chance vous sourira mais la prestation n’est pas garantie. La tortue à besoin d’un peu de lumière naturelle (la lune), du calme (la nuit), d’un trajet court (marée haute) car elle se fatigue sur le sable, et elle pond à l’abri des vagues. La ponte dure environ 45 minutes, dans le plus grand silence. « Chut, on pond ».

Pour en savoir plus lors de votre voyage en Floride

  • « The Turtle Hospital » à Marathon est l’infirmerie de référence mondiale des tortues de mer blessées ou malades. Un lieu unique au monde et qui se trouve en Floride.
  • « The Florida Aquarium » à Tampa est un parc-aquarium avec plus de 8000 animaux et plantes. Son centre de réhabilitation pour tortues de mer a ouvert début 2019 et accueille dans ses 5 bassins, les tortues retrouvées en difficulté sur les plages des environs.

Le 8 Mai sur une petite île non habitée au large de Tampa j’ai pu voir 4 nids, marqués et protégés, sur 300 mètres de plage. La saison a bien commencé et les associations sont sur le qui-vive.

Je me ferais un plaisir d’organiser votre séjour et vous partager mes plages préférées et sauvages où les tortues viennent donner vie après une traversée éprouvante des océans. Nous ne les dérangerons pas, je vous donnerais tous les tuyaux pour que vous ayez la chance, un beau matin de marée haute, d’observer leurs traces sur le sable.

 

Pour l’organisation de vos prochaines vacances en Floride, contactez-moi : delphine@cmycities.com

 

Delphine votre correspondante Cmycities sur place

Elles viennent en Floride

Source photos : https://www.nwf.org/

La tortue Loggerhead (150 kgs en moyenne)

La plus courante sur les plages de Floride

La tortue verte (250 kgs en moyenne)

Elle peut rester plus de 5h sous l’eau

La tortue Leatherback (jusqu’à 800 kgs)

La plus rare, elle parcourt jusqu’à 16 000 km par an



Loading...